Page d'accueil
Haut de page

               Dimanche 8 JUILLET, à 17 h 30, abbatiale d’ALTORF (près de Molsheim) : « LUMIERE ET PAIX » avec L’ENSEMBLE TRECANUM en CONCERT - entrée libre, plateau

Passé

Année 2016

La saison annuelle de l’Ensemble Trecanum en Alsace a été marquée par un grand nombre de manifestations en Alsace, avec une augmentation substantielle de la fréquentation des concerts par le public. La bonne couverture du 20ème anniversaire de l’Ensemble Trecanum par les médias régionaux, en fin d’année, y aura naturellement contribué.

Ensemble Trecanum a pu développer en 2016 son activité créatrice, poursuivant son exploration des sources musicales alsaciennes du Moyen Âge et de la Renaissance, qui ont été mises en valeur dans les programmes de ses concerts, et bien entendu au Festival de la Saint-Martin, illustrant par là son souci de contribuer à la mise en valeur du patrimoine musical régional.

Des artistes de haut niveau furent nos partenaires pour cette saison 2016 :

  • Marie-Reine DEMOLLIERE, directrice de la Scola Metensis, interprète inspirée du chant médiéval, et en particulier des œuvres de Ste Hildegarde de Bingen et des répertoires paléo-chrétiens ;
  • Cristina Alis RAURICH, brillante interprète sur l’orgue portatif médiéval ;
  • Jacques MEEGENS, organiste et chanteur, magnifique improvisateur vocal et instrumental et spécialiste des répertoires médiéval et Renaissance.
  • Cyril PALLAUD, organiste, chanteur, et dynamique directeur de la Saison Internationale de Musique sacrée et d’orgue en Alsace ;
  • Cyprien SADEK, chanteur familier des répertoires médiévaux et traditionnels, et qui fut le très remarquable directeur de la Maîtrise de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg jusqu’à la mi-2017 ;
  • Anne-Juliette MEYER, chanteuse, éminente chef de chœurs et professeur au Conservatoire de Strasbourg.

Le 29 janvier à Strasbourg, début de la saison 2016 par un concert sur le thème « chants du désert » : chants grégoriens et improvisations de Thomas KIENTZ, au grand orgue Silbermann de l’église St Guillaume.

Le 6 mars à Strasbourg, à l’église Saint-Louis centre-ville, avec la participation de Cristina Alis RAURICH à l’orgue portatif, sur le thème « Misericordia Domini » qui sera celui de l’année 2016, en référence à l’année sainte de la Miséricorde, célébrée dans l’Eglise catholique.

Le 11 juin à Ribeauvillé, concert en partenariat avec Gedymin GRUBBA à l’orgue Ring de l’église St Grégoire, instrument historique de 1701. G. Grubba est directeur du Festival International d’orgue de Pelplin (Pologne).

Le 26 juin à La Petite-Pierre (au nord de Saverne)

Du 5 au 10 juillet, l'Ensemble Trecanum a donné une série de concerts

L'Ensemble Trecanum

en Pologne :

Pelplin

à Suleçin, près de la frontière allemande, puis à la cathédrale de Pelplin :

Pelplin
Pelplin

à Kartuzy et à Koronowo

Koronowo
Cliquez sur l'image pour la voir en taille originale
Koronowo

en Saxe, à Zittau, devant le splendide « voile de Carême » du XIVè siècle.

Zittau
Cliquez sur l'image pour la voir en taille originale

Le 4 septembre : concert au sanctuaire de Maria Altbronn, à Ergersheim (près de Molsheim)

Maria Altbronn

Les 17 septembre et 18 septembre, Journées du Patrimoine : concerts à Logelheim (au sud de Colmar) et à Traenheim (près de Molsheim)

Du 11 novembre au 4 décembre, à Strasbourg, le triennal Festival de la Saint-Martin

Festival de la St Martin

L'Ensemble Trecanum a fêté son XXè anniversaire à l’ouverture du festival, par 3 Journées grégoriennes, les 11, 12 et 13 novembre, au cours desquelles il a chanté alternativement dans 6 églises du centre-ville de Strasbourg. Conçues sous forme de concerts-promenades, ces journées ont permis au public de se rendre d'une église à l'autre pour y entendre des chants grégoriens, des polyphonies médiévales et aussi du plain-chant de l'époque Renaissance et baroque, sur des thématiques qui mirent en valeur - outre la figure exceptionnelle de Saint Martin - l'histoire liturgique et musicale de ces divers lieux.

Le 11 novembre fut l'occasion de chanter les principaux offices de la fête de Saint Martin (Laudes, messe et Vêpres) dans leur cadre liturgique, avant d'enchaîner le premier concert des trois journées grégoriennes.

Lors de ces 3 journées, on a pu entendre - parfois en première audition depuis 500 ans ou davantage - des extraits musicaux de manuscrits strasbourgeois et alsaciens, dont plusieurs manuscrits provenant des couvents dominicains d'Alsace. Après avoir participé en 2015 à la célébration du millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg, l’Ensemble Trecanum, souhaitait, cette fois-ci, rendre musicalement hommage l’Ordre des Frères prêcheurs, qui a tant irrigué spirituellement l'Alsace dès le XIVème siècle, au moment où se terminait un cycle de festivités organisé par les dominicains à l’occasion des 800 ans de la fondation de l'Ordre par Saint Dominique.

L’Ensemble Trecanum et son directeur fondateur Etienne STOFFEL avaient invité leurs partenaires réguliers ou occasionnels, artistes chanteurs et instrumentistes, à se joindre à eux tout au long de ces Journées grégoriennes. En plus des artistes déjà cités plus haut, signalons l’important travail de recherche paléographique effectué grâce au travail et à la compétence de Dominique GATTE qui - outre sa qualité de membre de l’Ensemble Trecanum - anime le réseau musicologie médiévale sur le web.

Le Festival de la Saint-Martin 2016 a présenté par ailleurs d’autres concerts (voir le programme complet), qui permirent d'entendre des extraits d'un manuscrit Renaissance inédit provenant du couvent Unterlinden de Colmar, une version des Cantigas de Santa Maria accompagnés d’une cornemuse ancienne, des chants liturgiques chrétiens d'Orient, coptes et araméens-chaldéens.

Le 20 novembre à Mittelbergheim (centre Alsace), en marge du festival, l’Ensemble Trecanum a donné un concert reprenant plusieurs extraits des journées grégoriennes, avec Dominique GATTE à la cornemuse ancienne.

Le 4 décembre, Clôture du festival avec la création de la cantate Une Joyeuse Espérance, du compositeur Bernard LIENHARDT pour soliste, chœur, schola grégorienne et orgue

Création
Cliquez sur l'image pour la voir en taille originale
Création
Cliquez sur l'image pour la voir en taille originale
Bernard Lienhardt

Une œuvre du même compositeur, bien connu en Alsace, l’Oratorio Saint-Martin, avait déjà été créée au Festival de la Saint-Martin 2007.

Cette création marquait la fin de la saison 2016 : elle fut suivie d’une réception et d’un repas convivial, presque jour pour jour, du XXè anniversaire de l’Ensemble Trecanum.